Volez.net : Apprenez rapidement et facilement à piloter un avion

Utilisation de l'anémomètre pour le pilotage

Phraséologie Anglaise

Vous voulez préparer l'examen d'anglais aeronautique ?

Recevez une documentation et un essai gratuit
de ce nouvel outil performant pour réviser vos connaissances
en phraséologie anglaise et même pour débuter à zéro.

:
:

Nous ne communiquerons jamais votre Email à un tiers

La connaissance de la TAS est nécessaire en navigation pour estimer la vitesse/sol et le cap à suivre, mais elle n'est pas nécessaire pour le contrôle des différentes phases du vol, telles que la vitesse d'approche, de décollage, d'atterrissage ou de décrochage.

En effet, la portance nécessaire pour faire voler l'avion est toujours égale à son poids, soit :

Or la pression dynamique mesurée par l'anémomètre est égale à

et l'équation ci-dessus peut s'écrire :

On voit que la portance ne dépend plus que de CL (donc de l'angle d'attaque) et de la CAS. C'est donc la CAS qu'il faut contrôler, ou l'IAS puisque les erreurs de position ne dépendent pas de la densité de l'air.

C'est la raison pour laquelle les vitesses caractéristiques données dans les manuels de vol sont des vitesses corrigées (CAS) ou des vitesses indiquées (IAS).

En conséquence, on retiendra que :

QUELLES QUE SOIENT LES CONDITIONS D'ALTITUDE,DE TEMPERATURE OU
D'HUMIDITE, LES VITESSES INDIQUEES (IAS) OU CORRIGEES (CAS)
DE DECOLLAGE ET DE DECROCHAGE RESTENT LES MÊMES, DANS LES MÊMES CONFIGURATIONS ET AU MÊME POIDS.