Volez.net : Apprenez rapidement et facilement à piloter un avion

Caractéristiques géométriques des ailes et profils

Phraséologie Anglaise

Vous voulez préparer l'examen d'anglais aeronautique ?

Recevez une documentation et un essai gratuit
de ce nouvel outil performant pour réviser vos connaissances
en phraséologie anglaise et même pour débuter à zéro.

:
:

Nous ne communiquerons jamais votre Email à un tiers

Une aile est définie par son profil, c'est-à-dire une section de l'aile coupée par un plan parallèle au plan de symétrie de l'avion (fig. 2.6), et par différentes caractéristiques géométriques définies comme suit :

  1. Bord d'attaque = bord antérieur de l'aile.
  2. Bord de fuite = bord postérieur de l'aile.
  3. Extrados = surface supérieure de l'aile.
  4. ntrados = surface inférieure de l'aile.
  5. Squelette = lieu géométrique des points situés à égale distance verticale de l'extrados et de l'intrados.
  6. Corde = droite joignant le bord d'attaque au bord de fuite ; la profondeur est la longueur de la corde.
  7. Epaisseur = distance entre l'intrados et l'extrados mesurée perpendiculairement à la corde. L'épaisseur maximum, pour les profils classiques, se situe généralement à une distance d'environ 30 % de la profondeur, à partir du bord d'attaque ;
  8. Cambrure = distance entre la corde et le squelette mesurée perpendiculairement à la corde. Si la cambrure varie le long du profil, celui-ci est dit dissymétrique. Un profil symétrique n'a pas de cambrure.
  9. Envergure (b) = distance entre les extrémités des ailes.
  10. Surface alaire (S) = surface de la projection horizontale du contour des ailes. (La charge alaire est le rapport Portance/Surface alaire ou Poids de l'avion/Surface alaire, si la portance est égale au poids de l'avion comme dans le cas du vol horizontal).
  11. Corde moyenne (Cm) = largeur d'une aile rectangulaire fictive qui aurait même surface que l'aile réelle (Cm = S/b).
  12. Allongement = rapport (Envergure/Profondeur moyenne) soit = b / Cm ou b² / S .
  13. Flèche = angle formé par le bord d'attaque et une perpendiculaire au plan de symétrie (positif lorsque l'extrémité de l'aile est en arrière de l'emplanture).
  14. Dièdre = angle formé par la ligne de symétrie d'une demi-aile avec une perpendiculaire au plan de symétrie vertical (positif lorsque l'aile est située plus haut que l'emplanture).
  15. ANGLE D'INCIDENCE ou ANGLE D'ATTAQUE (i) (fig. 2.9) = angle formé par la direction du vent relatif (ou de la trajectoire) et la corde du profil ; CET ANGLE PEUT ÊTRE MODIFIÉ PAR LE PILOTE.
  16. ANGLE DE CALAGE (fig. 2.10) = angle formé par la corde du profil et l'axe longitudinal de l'avion, CET ANGLE NE PEUT PAS ÊTRE MODIFIÉ PAR LE PILOTE. Il est défini par le constructeur et résulte de la fixation de l'aile sur le fuselage.


Fig 2.6



Fig 2.7


Fig 2.8


Fig 2.9


Fig 2.10

Remarque
:
On trouve, dans certains ouvrages, une définition différente de l'angle d'INCIDENCE ; la terminologie anglaise (USA, UK et Canada) définit en effet l'angle d'incidence comme étant l'angle de CALAGE de l'aile, et l'angle d'attaque (ANGLE OF ATTACK) celui que nous appelons angle d'incidence ou d'attaque.

Nous nous référons, dans les définitions 15 et 16 ci-dessus, à la terminologie française et, plus généralement européenne (sauf la Grande Bretagne) où les termes ANGLE D'INCIDENCE et ANGLE D'ATTAQUE sont synonymes et désignent l'angle d'incidence DE VOL, que le pilote PEUT MODIFIER.

Quant à l'ANGLE DE CALAGE, il désigne pour nous l'angle d'incidence DE CONSTRUCTION, invariable pour un avion donné.